Herse étrille

mercredi 13 mai 2015
par  GuillaumeCoudray
popularité : 11%

JPEG - 83.8 ko

 Caractéristiques

- largeur outil : 800 mm ; largeur travail : 600 mm ; poids : 25 kg
- cadre portant 3 rangées de 9 dents étrilles (longues, fines et souples) donc 27 dents au total.
- équipée de 2 patins pour régler la hauteur du cadre en fonction de la hauteur des billons et de la profondeur et l’agressivité du travail (= angle de pénétration des dents étrilles). Il est possible de remplacer les patins par des roues.
- 4 positions permettent de régler l’agressivité des dents en fonction du travail : préparation du sol ou entretien des cultures
- maniement : d’un poids relativement important elle reste stable, elle ne nécessite pas que l’on tienne le guidon de la Kassine. Elle demande un peu de technique pour l’attelage au crochaxe en raison de son poids.
- force de traction : la herse ne demande pas une importante force de traction (peu de résistance sur les dents). Un âne moyen seul est suffisant.

 Utilisation

Il est possible de l’utiliser autant à plat que sur billons. A plat (sans planches, ni billons), il est préférable d’utiliser des roues à la place des patins. Elle est utile pour :
→ la préparation du lit de semence
→ la maîtrise des jeunes adventices (stade plantule) sur une culture déjà installée (stade 3 à 4 feuilles).
Évidemment sur un sol ressuyé, et si possible par temps sec, de préférence le matin.

 Préparation du lit de semences

Le hersage du sommet des billons avant le semis prépare efficacement le lit de semence, il affine la terre, expulse les grosses mottes sur les bords des buttes, ne laisse que les petites mottes. Le lit de semence n’est pas trop fin, cela permet d’éviter la battance, lors d’une pluie. Le billon est aussi aplani et « mis à niveau » ce qui permettra de repasser plus tard la herse étrille lors de l’entretien des cultures (cf. desherbage sur le rang ). Le réglage de la herse sera possible pour une utilisation optimale : même réglage pour toute la butte.

  • Préparer la kassine avec deux roues, pour enjamber la butte.
  • Régler la hauteur des patins (ou des roues). La herse étrille doit être horizontale, dans le prolongement du faux-âge. Pour mettre le cadre de la herse horizontal, après l’avoir mis à bonne hauteur grâce au réglage des patins, on utilise la barre à crans.
  • Régler l’agressivité en fonction de la hauteur de la butte désirée pour semer, de la dureté de la terre sur la butte (4 positions) : je conseille une agressivité moyenne pour des buttes correctement préparées.
  • Régler les stabilisateurs latéraux de façon à ce que les dents effleurent le sol à 5 à 10 mm de profondeur. Ne pas travailler trop profond, c’est inefficace et les dents ne jouent plus leur rôle.
  • Décaler l’animal avec le régulateur latéral, la herse est stable, le travail est facile et ne demande pas de traction excessive, il n’est même pas nécessaire de tenir la Kassine (voir photo « Herse étrille sans les mains »).
  • La herse étrille dans de bonnes conditions remplace le râteau et permet de semer les graines à la suite. Il peut être judicieux de rouler la butte avant le semis pour les terres légères (il n’y a pas encore de rouleau adaptable derrière la herse).

Conseil : préparer le lit de semence la veille au soir pour limiter la levée des adventices puis revenir semer le matin.

JPEG - 85.4 ko

 Technique de faux semis : complémentarité herse-étrille et disques billonneurs

Il est recommandé de faire des faux semis successifs et éliminer ainsi, par les interventions culturales, le maximum de plantes indésirables. Après chaque passage, sur la terre remuée, les graines germent et lèvent. Et lors d’une nouvelle intervention culturale (herse-étrille ou disques billonneurs) une semaine, 10 jours plus tard, les jeunes plantules sont supprimées sans détruire les billons.
Pour certaines cultures, comme les carottes par exemple, on réalise plusieurs faux-semis successifs.
Les buttes de semis sont préparées comme pour effectuer un semis, en travaillant le matin pour faciliter la levée. Après une semaine à 10 jours (arrosage éventuel pour favoriser la levée), on passe alors la herse-étrille sur le sommet de la butte, pour déraciner les plantules (le stade de passage ne doit pas dépasser deux feuilles, sinon ce passage est inutile). Elle est réglée avec pas mal d’agressivité. On alterne la herse étrille avec le passage des disques-billonneurs qui remontent la terre sur la butte en étouffant les plantes. Le passage de la herse-étrille détruit les jeunes plantules, reprépare un fauxsemis, aère le sol, le réchauffe.

ATTENTION : Passer la herse-étrille toujours avant de sous-soler pour avoir des sillons stables pour les patins, et une hauteur de travail régulière. Si par hasard les sillons sont trop humides et que les patins s’enfoncent, les remplacer par des roues (celles de la kassine s’adaptent, mais dans ce cas il en faut deux paires)
Avec ce suivi, et après un mois / un mois et demi, la réserve de graines dans le sol est bien épuisée ; l’entretien de la culture en est bien facilité.

JPEG - 107.4 ko

 Entretien des cultures sur le rang (ail, oignon, carotte, pomme de terre, haricot...)

Les dents de la herse-étrille sont conçues pour être suffisamment souples pour se dévier lorsqu’elles rencontrent une pante bien enracinée, par contre elles arrachent les jeunes plantules. Plus elles sont horizontales, plus elles sont flexibles ; elles respectent alors les jeunes plants de 3, 4 feuilles. En général, si la plante n’est pas déracinable avec une traction manuelle légère, elle sera épargnée par les dents.
Donc, après la levée de la culture, à un stade où la plante est suffisamment développée ou après les repiquages quand les plants sont bien ré-enracinés (choux, poireaux, céleri…), elle arrache les herbes naissantes et sort les graines en germinations sans endommager la culture. Elle a aussi un effet binage : elle casse la croûte de battance, aère la couche superficielle autour des plantes. Elle remplace un passage à la main et dope la jeune culture. La herse doit être en position 2 « agressivité minimum ». Le plus délicat est le réglage des patins car tout dépend de la souplesse de la terre et de l’horizontalité de la butte. Si les dents s’enfoncent trop, il arrive que les jeunes plants soient recouverts. Les dents peuvent aussi ne rien faire lorsqu’elles sont au-dessus de la terre ! La qualité du binage est bonne. Si les dents sont dans la terre de quelques centimètres (2 ou 3), les plantes ne sont pas endommagées ; mais il peut y avoir des dégâts sur les feuilles si les dents ne touchent pas le sol. La plupart des plantes cultivées supportent la herse-étrille, même les salades (attention quand même à la projection de terre).

 Entretien du gazon, des prairies

La herse-étrille en mode agressif est un excellent outil d’entretien des parcelles en herbe pâturage, gazon. Elle aère le sol et arrache les mousses et les plantes mortes. Si vous l’utilisez en émousseuse à gazon, évitez les patins mais utilisez des roues pour ne pas marquer le gazon. Un petit âne ou poney fait très bien l’affaire. Cela ne tire pas, c’est très maniable.

ModèleMasseLargeur outilLargeur de travail
27 dents25 kg800 mm600 mm
JPEG - 255.4 ko

Vous êtes utilisateur ? Faites nous part de votre avis sur cet outil et de la manière dont vous l’utilisez en laissant un commentaire ci-dessous. Merci !


Commentaires

CHAÎNE VIDÉO DE PROMMATA  | 
Soutenir par un don