La ferme de Bodliguen

mardi 6 mai 2014
popularité : 12%

Le témoignage de Dominique Bourdon :

Nous nous sommes installés en janvier 2003 sur une ferme de 3,5 hectares en polyculture-élevage. La production principale est le pain au levain naturel cuit au feu de bois. Les productions complémentaires sont : le lapin élevé en plein-air (cages mobiles), abattus à la ferme et vendus prêts à cuire, en pâté, en rillettes et saucisses, le jus de pomme, le cidre et les galettes.
L’ensemble est vendu à la ferme et auprès de réseaux de consommateurs. Nous sommes regroupés à quatre paysans pour offrir une gamme de denrées alimentaires à nos clients : légumes, laitages, fromages, volailles, porc, veau, boeuf, en plus de nos propres productions.
En janvier 2004, la ferme s’est agrandie à 5,5 hectares. 2,4 hectares des terres sont en prairie pour les lapins et les chevaux. Le reste est mis en cultures : céréales, jardin, betteraves.
Le premier cheval de trait est arrivé à la maison en 1996 pour le loisir. Il a vite servi à bien d’autres travaux : fenaison, transport, travail du sol, débardage. En 2000 est arrivé un second cheval pour travailler en paire et en tandem.
C’est tout naturellement qu’ils se sont intédrés à la ferme lors de notre installation offocielle. Nous sommes équipés en matériel PROMMATA : Polynol (1999) et Kassine (2004). A ce jour, je travaille avec deux chevaux pour la culture des céréales et un âne pour le jardin familial.
Le Polynol est utilisé pour les travaux de plein champ. Ma préparation des sols avant les semis de céréales est la suivante : cultivateur, labour, reprise au cultivateur ou vibroculteur. Les semis sont fait à la volée ou au semoir. Il me permet aussi de démonter des vieilles pâtures (sous-solage, cultivateur, semis, roulage) pour les régénérer par un sursemis. Les chevaux et l’âne font environ 60% des travaux de la ferme. Le reste est confié à l’entreprise de travaux agricoles. Dominique Bourdon


CHAÎNE VIDÉO DE PROMMATA  | 
Soutenir par un don